Construction d’un modèle économique de long terme pour évaluer les politiques de réponses au VIH-SIDA (Building a Long Term Economic Model of the Response to the HIV Epidemic)

 
Sigle
UNAIDS Economic model
Année
2009-2010
Problématique
Les politiques d’accès aux traitements de sida sont couteuses ; elles sont parfois non-soutenables pour des pays à faible niveau de revenu, risquant de désorganiser les finances publiques de ces pays ou les capacités de paiement des ménages privés (notion de dépenses catastrophique de l’OMS). Les ressources sont en tout cas limitées et leur allocation doit être optimisée. Un débat porte notamment sur les dépenses de santé à prioriser : celles touchant aux programmes transversaux (soutien au système de santé) ou bien celles privilégiant des programmes verticaux, basée sur une pathologie VIH. Un élément important du débat est que les personnes soignées contribuent (plus) à la production nationale et peuvent "autofinancer" dans certains cas les investissements réalisés en soins de santé.
Objectifs
Des outils d’évaluation de l’impact des politiques publiques de santé étaient à développer. Un axe important de la recherche consiste à intégrer une dimension "productive" dans l’évaluation des programmes de santé, en tenant compte du retour à l’emploi des personnes traitées dans le cadre des différents programmes. De ce point de vue, une analyse fine du retour à l’emploi des patients VIH+ traités par antirétroviraux est nécessaire au niveau individuel sur le long terme (tout au long du cycle de vie professionnel). Le niveau macroéconomique et la « soutenabilité financière » des programmes peuvent ensuite être déduits par agrégation.
Méthode
Développer un modèle de micro-simulation de l’évolution de l’état de santé des patients traités par ARV dans le Sud (Afrique Subsaharienne), ceci pour estimer leur retour à l’emploi et déboucher sur une prévision macroéconomique du PIB –à partir des bases de données "Demographic and Health Survey" (DHS), réalisées par l’OMS / l’ONUSIDA et la Banque Mondiale.
Plusieurs scénarios sont testés : large politique d’accès aux antirétroviraux, stratégie de prévention, soutien au système de santé en général.
Commanditaires
UNAIDS
Publications associées
Thèmes :
Equipes :
© SESSTIMORS PACA - SIRSÉ PACA - SISTE PACAMentions légalesCrédits • Dernière mise à jour le 23/06/2017