Evaluation des inégalités de santé et d'accès aux soins dans les pays africains et du Moyen-Orient : Problèmes de mesure et d'interprétation

 
Sigle
INEGSANTE - ANR
Année
2010-2014
Problématique
Le rapport publié en 2009 par la Commission sur les "déterminants sociaux de la santé" de l’OMS a réaffirmé l’importance des inégalités en matière de morbidité et de mortalité prématurée au détriment des catégories socio-économiques les plus défavorisées. Des recherches récentes, menées notamment sur des données de Palestine et de quatre capitales africaines par certaines des équipes impliquées dans le présent projet (INSERM/IRD/Aix-Marseille Université UMR SESSTIM) ont montré que les mesures agrégées des inégalités et d’équité (dérivées des indices de dispersion de type Gini) qui ont constitué l’essentiel de la littérature appliqué aux inégalités dans les pays développés en économie de la santé pouvaient s’avérer inappropriées dans le contexte des PED où les paiements directs au point de consommation constituent souvent plus de la moitié du total du financement des dépenses de santé.
Objectifs
Ce projet de recherche INEGSANTE s’inscrit dans le champ de la mesure des inégalités de santé dans le contexte des pays en développement (PED). Il s’interroge sur le bien-fondé des mesures standard des inégalités précédemment utilisées dans les pays développés. En effet, la prégnance des inégalités socio-économiques ainsi que les spécificités des systèmes de santé dans les PED invitent à envisager des approches plus fines, capables de tenir compte de certaines particularités, comme l’hétérogénéité des comportements des groupes socio-économiques et l’absence de couverture santé universelle. De ce fait, le présent projet de recherche accorde un intérêt particulier à la valeur ajoutée apportée par des approches plus élaborées, telles que la décomposition des inégalités de santé basée sur une technique de microsimulation.
Méthode
Nous nous proposons de contribuer au débat scientifique international sur l’équité en matière de financement de la santé et d’accès aux soins dans les PED dans trois dimensions :
- Par le transfert à ce champ des avancées méthodologiques récentes de la littérature en économie publique (méthodes non linéaires de décomposition et techniques de microsimulation qui permettront de mieux séparer les effets de demande et de préférences individuelles des populations d’une part, les conséquences des dysfonctionnements de l’offre de soins et des mécanismes de financement dans la formation des inégalités de financement et d’accès aux soins).
- En effectuant des analyses économétriques approfondies d’un ensemble de données d’enquêtes ménages, incluant les aspects santé de façon détaillée dans un échantillon de 12 pays d’Afrique et du Moyen-Orient à bas revenus (Burkina-Faso, Sénégal, Zambie), et à revenus intermédiaires (Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Jordanie, Maroc, Palestine, Tunisie) ainsi que l’Afrique du Sud.
Perspectives
Les travaux menés ont permis des approches plus fines des inégalités d’accès aux soins menées grâce à une étroite collaboration scientifique avec nos partenaires. Les développements méthodologiques ont déjà donné lieu à quatre articles publiés dans des revues scientifiques du meilleur niveau en économie de la santé. En termes de travaux prévus pour la prochaine période, les données issues du PAPFAM seront mobilisées en vue d’élargir l’application des outils micro-économétriques à l’étude des inégalités de santé et en particulier aux déterminants des opportunités individuelles. L’objectif principal consistera à étudier les inégalités de santé en terme de capabilité et leur interaction avec les inégalités socio-économiques et les facteurs institutionnels.
Commanditaires
Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre de l'appel à projets ANR "Les Suds Aujourd'hui II".
Partenaires
Groupement de Recherche en Economie Quantitative d’Aix-Marseille-Institut D’Economie Publique (GREQAM-IDEP) ; World Health Organization-Eastern-Mediterranean Regional Office (WHO-EMRO) ; Health Economics and HIV/AIDS Research Division of the University of KwaZulu-Natal (HEARD-UKZN) ; Institute of Community and Public Health-Birzeit University (ICPH-BZU) ; National Institute of Labour and Social Studies-University of Carthage Tunis (INTES-UCT).
Publications associées
Thèmes :
Equipes :
© SESSTIMORS PACA - SIRSÉ PACA - SISTE PACAMentions légalesCrédits • Dernière mise à jour le 23/06/2017